Une journée au fournil

Mon fournil se situe à Trepot. Je l’ai construit moi meme en mur en paille, fenetres  et portes fabriquées maison ou récupérées. DSCN4617

Voici une journée type, même si bien sur rien n’est jamais entièrement prévisible avec le « vivant ».

  • La veille de la fournée: je prépare mon levain. C’ est un mélange de farine et d’eau ayant fermenté grâce aux ferments naturels présents dans la farine et aux bactéries présentes dans l’air. Ce mélange permet d’ensemencer et de faire lever la pâte du pain: C’est cela qui caractérise sa densité, sa mie irréguliere, et son gout plus ou moins acidulé.DSCN3196

 

  • 5h du matin: Le frasage:

Je mélange le levain avec mes farines, l’eau, et le sel. Je laisse lever le tout dans des bassines.DSCN4606

 

  • 8h: Pétrissage:

Je pétris légèrement la pâte à la main dans la maie. Puis je fais plusieurs rabats de la pâte. J’allume également mon four avec de la charbonette taillée par mes soins.DSCN3186

  • 10h:Faconnage et pesage des patons:

DSCN4610

 

 

 

 

 

Je pèse mes pâtons et je les moules en longs ou en ronds. Ils lèvent ensuite tranquillement sur couches (sur des tissus dans des caisses). DSCN4622DSCN4608

  • 12h: enfournement:

J’enfourne les pains dans le four ou j’ai préalablement enlevé les braises. Il est environ à 300°C.

DSCN4636

 

 

 

 

 

DSCN4648

  • En parallèle, j’ai fabriqué mes brioches, mes gâteaux. Leur cuisson se fera sur four légèrement refroidit.
Publicités